ARMES SECRÈTES


Les astéroïdes :
des armes de destruction très massive

(11/08/2004)

Depuis le début des années 90, on parle beaucoup de la menace des astéroïdes. Ce que l'on sait moins, c'est que ce sont les militaires américains, avec à leur tête Edward Teller, père de la bombe H, qui poussent à cette recherche des astéroïdes dangereux et à l'étude des moyens de les dévier. N'auraient-ils pas derrière la tête des idées pas vraiment pacifistes ? Les astéroïdes pourraient bien constituer l'arme ultime pour dominer la planète, et elle est peut-être déjà prête à être utilisée... Cela peut aussi relancer le débat sur l'impact de la comète SL9 sur Jupiter, venu fort à propos appuyer les « craintes » des militaires concernant les astéroïdes.

La propulsion MHD à l'oeuvre dans le B-2 ?
(02/03/2003)

Inspirées par les révélations de Jean-Pierre Petit sur le bombardier furtif américain, quelques idées nouvelles à discuter.

Complément (02/06/2003)
Révélations dans Aviation Week and Space Technology

Un article de la revue AW & ST du 9 mars 1992 révélait que des champs électriques à haute tension étaient utilisés sur les bords d'attaque des ailes et les sorties de réacteurs du B-2. L'article intégral avec sa traduction, et quelques commentaires sur ces révélations qui concernaient d'autres technologies des « black programs ».

Les drones à propulsion nucléaire
(08/05/2003)

Très en vogue peu après la guerre, les projets d'avions à propulsion nucléaire ont été rapidement abandonnés, d'une part en raison des risques de contamination en cas d'accident, et d'autre part du fait de la masse des enceintes protégeant l'équipage des radiations. Mais de telles protections ne sont pas indispensables pour des appareils automatiques, et il est vraisemblable que les militaires américains aient continué dans cette voie en secret, tout comme pour la propulsion MHD qui se marie très bien avec l'énergie nucléaire.

L'avion Aurora est-il satellisable ?
(10/04/2003)

Dans son dernier livre, Jean-Pierre Petit révèle le fonctionnement de l'avion-espion Aurora, dont il aurait eu confirmation par un de ses concepteurs, rencontré lors d'un colloque sur la propulsion avancée. Il écrit aussi que cet avion est satellisable... Cette dernière information est-elle crédible ?


Retour au sommaire